Une image contenant texte, carte

Description générée automatiquement


CHAPITRE QUATRE : le portrait de Mamie !

De vieux vêtements.

Surtout de vieilles robes qui sentent le renfermé.

Le passage secret a conduit Lina et Tom dans une armoire.

Lina soulève le loquet de l’armoire et pousse doucement la porte. Elle regarde prudemment. Il n’y a personne et tout est calme.

Les enfants peuvent quitter leur cachette et s’avancent dans la pièce.

Ils découvrent alors une chambre. Une chambre sombre et glaciale. Une chambre qui semble tout droit sortie d’un film de chevaliers du Moyen-Âge.

Personne n’a dû venir dormir ici depuis des siècles.

Lina s’approche du lit tandis que Tom observe autour de lui. Il pousse un cri :

—              Regarde, c’est le portrait de Mamie !

Effectivement, sur un mur, un très grand tableau représente une femme assise dans un fauteuil ancien à la tapisserie rouge. Elle porte une perruque et des plumes dans les cheveux ainsi qu’une longue robe verte.

—              Ça ne peut pas être Mamie habillée comme ça ! s’exclame Lina.

—              Qu’est-ce qu’elle lui ressemble. Peut-être que c’est une ancêtre ?

—              Une ancêtre ? Tu crois ? Ça veut dire que…

—              Notre famille vivait ici il y a longtemps ! complète Tom, les yeux écarquillés.

Les deux enfants regardent celle qui pourrait être leur arrière-arrière-arrière-arrière grand-mère avec un respect figé.

Puis ils reprennent leur exploration de la chambre.

Dans un coin, mal dissimulé par une tenture, ils découvrent un large coffre.

Lina essaie de l’ouvrir.

—              On devrait arrêter de fouiller et trouver un moyen de sortir, non ? suggère Tom.

—              Aide-moi plutôt à soulever le couvercle, il est trop lourd ! lui demande Lina.

Une image contenant alimentation

Description générée automatiquement

Le coffre regorge de bijoux, de pièces d’or et de diamants.

—              Le trésor ! s’écrie Tom.

—              Chut, tu vas nous faire repérer !

—              Viens, on s’en va !

À ce moment, des voix se font entendre.

Une image contenant dessin

Description générée automatiquement

—              On est perdu, se lamente Tom.

—              On n’a pas le choix ! lui répond Lina.

Et les deux enfants sautent dans le coffre qui est juste assez grand pour les contenir tous les deux.

Il était temps, des personnes approchent.

Ils reconnaissent aussitôt la voix de l’homme bizarre.