23 avril

J-18 avant le 11 mai, ça commence à s’agiter dans les chaumières, on voit bien que le nombre de Français atteints par le Covid baisse, que le déconfinement s’organise dans certains pays autour de nous, on voit bien que rien ne sera jamais plus pareil, mais que la pagaille guette, que les blagues fusent sur les réseaux, et qu’au final, ce que le Roi veut, le Roi, a !

En attendant, l’école à la maison se poursuit.

Pour ma fille de CP, relâche hier, anniversaire oblige.

Mais un rendez-vous est tout de même prévu avec sa maîtresse en visio-conférence.

Et là, ERRATUM : la maîtresse a bien donné du travail pour le mardi 21 avril, mais je ne l’ai pas vu, n’étant pas allé spontanément sur le blog qu’elle a mis en ligne spécialement.

À 13h30, la maîtresse est présente, avec deux autres de ses petits camarades.

Ma fille est prête et tient un livre posé devant elle. Elle a gardé son pyjama ! Le rêve, l’école en pyjama !

C’est trop mignon.

Elle est impressionnée de retrouver sa maîtresse, mais très vite, elle est à l’aise. Elle adore sa maîtresse. Mais elle est un peu gênée parce que — occupé à suivre Christine et Mathias sur France4 —, on a un peu beaucoup zappé le travail qu’elle nos avait laissé.

—               Est-ce que vous allez bien ? Je suis très heureuse de vous voir ! Les parents, vous pouvez laisser vos enfants, je m’en charge !

Ok.

Je m’éloigne dans la chambre de ma fille de presque 17 ans qui se réveille à peine. De là, j’entends ce qui se passe dans la classe virtuelle.

—               Est-ce que vous avez préparé un texte à lire ?

—               ouiiiii !

—               Qui veut commencer ?

Ma fille se propose.

Je trouve ça génial. Elle que j’imagine si timide et qui avait l’air si impressionnée, elle se lance la première. En écrivant ces lignes, je pense à Tris, l’héroïne de Divergente qui a toujours rêvé de rejoindre la faction des Audacieux et qui saute la première dans la fosse, elle, discrète et réservée, issue de la faction des Altruistes.

—               Qu’est-ce que tu as choisis comme livre ?

—               « Le Loup qui n’aimait pas Noël ».

—               Vas-y, nous t’écoutons.

—               Ce matin-là, quand Loup se réveilla, tout était blanc dans la forêt. Enchanté, il s’habilla chaudement et sortit se promener.

J’écris ce passage de mémoire, mais comme on l’a pas mal lu et relu, et qu’il est assez court — ma fille ayant eu la flemme d’aller un peu plus loin —, je m’en souviens.

—               Merci pour ta belle lecture.

Elle est formidable cette maîtresse, bienveillante, douce, à l’écoute, encourageante, souriante.

Les petits camarades de ma fille expliquent ensuite ce qu’ils ont compris — reformulation et compréhension de la lecture —, puis lisent leurs textes.

Pendant ce temps, j’ai ouvert l’ENT, retrouvé — assez difficilement — le travail de physique de la veille que mon fils de 13 ans avait refusé de faire. Je l’appelle et le voilà qui se traîne jusqu’à moi avec une peine et une motivation débordante.

—               Allez, les volumes.

Cache ta joie, fils.

On prend une épuisette — mince, lapsus, je me vois déjà à la plage ! — une éprouvette graduée et contenant un liquide coloré, on note le volume initial, on plonge un corps solide dans l’éprouvette, on note le volume total et hop, on obtient le volume du solide !

Génial.

—               Et alors, maugrée mon fils.

—               Et alors rien, c’est une des manières de mesurer le volume d’un solide. Regarde si on plonge un poids de 100 grammes et un poids de 200 grammes, et bien ?

—               C’est le double.

—               Tu as tout compris, le volume et le poids sont proportionnels !

—               Formidable, je retourne jouer.

—               Hep, pas encore. Qu’est-ce qui est plus lourd ? Un kilo de plume ou un kilo de plomb ?

—               Le plomb.

—               Pourquoi ?

—               Parce qu’il est plus lourd.

—               Tu es certain ? Notion de densité : plus un corps est dense, plus son volume est petit.

—               Je peux partir ?

—               Pas encore. Il reste la masse volumique.

—               Qu’est-ce que j’en ai à battre de la masse volumique !

Du côté des CP, chacun raconte son meilleur souvenir de confinement.

Ma fille :

—               C’est quand j’ai ouvert mon cadeau d’anniversaire !

Son camarade :

—               C’est quand j’ai joué à des jeux de société avec mon Papa et ma Maman.

—               Et vous avez joué à quoi ?

—               … je me rappelle plus…

Et la dernière :

—               Moi, c’est quand j’embête ma Maman !

Et tous entonnent la chanson de ‘joyeux anniversaire’ à ma fille.

Elle trop contente.

Mais aussitôt les garçons s’en mêlent et viennent chanter. Mon fils de 15 ans sort de sa tanière et vient faire le pitre tandis que celui de 13 ans jailli lui aussi.

—               La masse volumique ! je rappelle à l’ordre.

—               J’ m’en bas les couilles de la masse volumique, répond mon fils du tac au tac.

—               C’est la masse sur le volume.

—               Ok, j’y vais.

—               Encore une minute, il y a des exercices !

J’arrive à le tenir deux minutes et il s’échappe.

—               Il y a de la techno à faire !

—               Jamais de la vie je ferai de la techno !

Bon.

On aura au moins approché la notion de masse volumique.

Masse volumique.

Pas très excitant, faut en convenir.

Même assez repoussant comme notion, non ?

À quoi ça sert de savoir que la masse volumique de l’argent est de 10,5.

Vous le savez, vous ?

Et d’abord, 10.5 quoi ? Vous les connaissez les unités de masse volumique ?

Mon fils de 15 ans se pointe.

—               J’ai fait tous mes devoirs. Et comme vous ne me croyez jamais, j’ai tout pris en photo.

Ok.

Tous les devoirs en 30 minutes, pourquoi pas. On vérifiera.

Du côté des CP, la maîtresse conclut :

—               J’ai été ravie de travailler avec vous, merci. La prochaine fois, on se voit en vrai !

Pas de nouvelle viso ?

Dommage, je trouvais que c’était chouette. Redonner du goût. De l’envie. Se remettre dans la réalité.

Je vais envoyer un message à la maîtresse.

En tout cas, elle a l’air déterminée à les revoir.

Chouette.

Blanquerre a l’air décidé à faire reprendre les CP et les CM2 en demi-classe dès le 11 mai, mais sur décision du maire et du préfet. Dans notre village, le nouveau maire a été élu au premier tour avec 70% des voies, balayant la liste de l’ancien maire. Mais le nouveau n’a pas encore pris ses fonctions — pas avant fin mai, d’après ce que je sais. Donc c’est l’ancien maire qui gère. Mais le nouveau n’entend se la laisser compter. Ambiance. Amusez-vous bien les amis pour prendre la décision de rouvrir les écoles ! N’oubliez pas que vous engagez votre responsabilité pénale pour « mise en danger d’autrui ! »

Tiens, d’ailleurs écoutons ce que dis notre Premier ministre à ce propos :

Enfin une explication claire, merci !

Gepostet von Matthieu Deshayes am Donnerstag, 23. April 2020
https://www.facebook.com/matthieu.deshayes.73/videos/1552396818249186/

Bon, trêve de plaisanterie.

Il y en a une qui ne plaisante pas, c’est la masse volumique.

Mais ça fait longtemps que mon fils de 13 ans a relégué cette noble notion au rebus des méandres les plus sombres de son cerveau. Inscrite au registre des pertes et tracas. Circulez !

Quand mon épouse rentre de l’hôpital le soir, et qu’elle demande à ma fille de CP comme s’est déroulée sa visio, ma fille répond :

—               Très bien, mais les garçons sont venus me foutre la honte.

Sacrés garçons.

Et le meilleur meilleur meilleur moment de la journée, c’est quand ma fille de presque 17 ans, mon fils de 15 et celui de 13 sont venus proposer à leur petite sœur de venir regarder un dessin animé avec eux.

Alors là, ses yeux se sont illuminés.

Après le dessin animé, elle est venue nous confier :

—               Je regardais Moi Moche et Méchant. Je leur ai demandé s’ils voulaient venir le regarder avec moi, ils m’ont dit non. Puis je les ai entendu discuter dans la cuisine « c’est son anniversaire… » Et ensuite, ils m’ont proposé de regarder Cars2 ensemble.

C’est pas le plus beau des cadeaux d’anniversaire ?

Une chanson pour finir ?

Enorme! Merci!

Gepostet von Matthieu Deshayes am Donnerstag, 23. April 2020
https://www.facebook.com/matthieu.deshayes.73/videos/1552399951582206/