Avez-vous vu le magnifique film de Mehdi M. Barsaoui, Un fils

Tunisie, 2011, un couple emmène son fils en week-end dans le sud de la Tunisie. Ils tombent dans une embuscade, des balles sont tirées et le jeune fils de 9 ans est touché au foie. Intransportable, il est en attente d’une greffe hépatique pour être sauvé. Mais la liste des attentes de greffe est longue. Un homme mystérieux propose alors une solution alternative. Contre une énorme somme d’argent, il propose un foie dans les 48h.

Le film bascule dans l’horreur du trafic d’êtres vivants organisé en Lybie par les mafias criminelles dont les réseaux dépassent les frontières.

Film magnifique et stupéfiant, à voir +++

Un fils, un drame familial poignant explorant les dessous du trafic d’organes en Tunisie (saphirnews.com)

Une image contenant texte

Description générée automatiquement

Pourquoi des trafics d’organe ?

Le trafic d’organe est un trafic extrêmement lucratif, voyez le tableau ci-dessous :

Quels sont les pays impliqués ?

C’est au Kosovo que les premières exactions sont mises en évidences dès 1990.

Mais tous les pays en voie d’émergence, les pays en guerre, les pays où sont incarcérés des opposants sont impliqués.

Kosovo

  • Dans son livre-témoignage: « La chasse, moi et les criminels de guerre », l’ex-procureur du Tribunal pénal international pour l’ex-YougoslavieCarla Del Ponte, dénonce un trafic d’organes mené au Kosovo à la fin des années 1990, impliquant de hauts responsables politiques actuels, elle raconte que certaines victimes étaient des prisonniers, dont des femmes, des Serbes et d’autres ressortissants slaves, transportés au courant de l’été 1999 depuis le Kosovo jusqu’en Albanie où ils étaient tués pour s’emparer de leurs organes. «Ces organes étaient ensuite envoyés depuis l’aéroport de Tirana vers des cliniques à l’étranger pour être implantés sur des patients qui payaient » écrit-elle. Leurs bourreaux n’hésitaient pas à aller plus loin. « Les victimes privées d’un rein étaient de nouveau enfermées dans une baraque jusqu’au moment où elles étaient tuées pour d’autres organes» précise-t-elle. En juin 2008, Le Conseil de l’Europe a ouvert une enquête et en a chargé le sénateur suisse Dick Marty.
  • Dans un rapport préliminaire publié en décembre 2010, il accuse l’actuel premier ministre du Kosovo, Hashim Thaçi, d’être à la tête de ce trafic. Ce groupe est entre autres accusé d’avoir installé des camps retranchés en Albanie où il détenait ses prisonniers puis les exécutait. Ces geôles étaient des maisons isolées et une usine désaffectée, dont certaines ont été transformées en cliniques improvisées dirigées par le chirurgien Shaip Muja, membre d’un groupe de responsables de l’UÇK baptisé Groupe de Drenica.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Trafic_d%27organes

Une image contenant carte

Description générée automatiquement

Les migrants victimes d’un vaste trafic d’organes en Égypte – L’Express (lexpress.fr)

Pourquoi je vous parle de trafic d’organes ?

Est-ce que les personnages de Noir Colère se retrouvent confronté à cette pratique criminelle mafieuse ignoble ? Qui ? Et comment ? Qui le découvre ? Pourquoi ?

ou

https://www.librinova.com/librairie/matthieu-deshayes/noir-colere

0 0 vote
Article Rating