Avec le printemps, revoici les mouches !

Pour un peu, on les aurait oubliées.

Bientôt les moustiques.

Une pensée sombre me traverse l’esprit : et si les moustiques transportaient le covid. Et les mouches ? Je préfère passer.

En attendant, par la presse du matin, je contemple le monde immobile.

Et je lis deux textes de la collection Tracts de Gallimard, des textes en libre consultation :

https://tracts.gallimard.fr/fr/pages/tracts-de-crise

Tracts de Crise (N°39) – La Pandémie, portail vers un monde nouveau de ARUNDHATI ROY

Et

Tracts de Crise (N°40) – Logistique de crise de GILLES PACHÉ

« C’est peu dire que les sciences du management n’ont pas bonne presse en ces temps difficiles de crise sanitaire. Après tout, n’ont-elles pas eu de cesse de célébrer la mondialisation et la financiarisation dont on paie aujourd’hui le prix fort ?

Chacun décrit et s’interroge sur le monde d’après. Aura-t-on retenu quelque chose de cette crise sanitaire ? Les puissants parviendront-ils à nous entrainer à nouveau dans leur sillage aveugle et destructeur ? Aurons-nous la force et le courage de leur indiquer un nouveau cap ?

La meilleure solution que j’ai trouvée pour ne pas céder à la sidération – je ne dis pas que c’est celle qu’il faut appliquer au niveau d’un pays afin de ne pas reproduire notre aveuglement d’avant la crise, ni celle à appliquer au niveau d’un individu, ce qui l’empêcherait de s’ouvrir à une autre vérité -, la solution que je choisis aujourd’hui, ce matin, pour me remettre en mouvement, pour avancer d’un pas – pourquoi toujours vouloir avancer ? Vestiges d’une éducation farcie de morale sociale bienveillante ?

Bref, j’appelle ma fille et nous nous installons dans le jardin.

Après l’école à la maison pendant les vacances dans le lit hier ( il faisait tout gris ), voici l’école à la maison pendant les vacances dans les chaises longues du jardin. C’est certain, ma fille ne voudra plus jamais retourner en classe pour apprendre à lire et à calculer.

Je ne prends même plus la peine d’enregistrer france4, on le retrouve en replay, et d’ailleurs on finit par plus trop savoir où on en est, on ne fait que le français et plus les maths, ça part en sucettes.

Aujourd’hui, Christine nous propose la lettre ‘y’ qui se prononce ‘i’. Avec ‘Ptérodactyle’ à lire. Et comme dictée ? « En Égypte, il y a des pyramides. » Balaise, non ?

Et désolé Laure, pas de math encore aujourd’hui, plus personne n’est motivé…

Où sont les garçons ? Partis faire du vélo, se sont baignés dans la rivière (!) et veulent qu’on installe la piscine hors-sol.

—           La flemme.

—           Allez Papa !

—           Fais ton Art plastique et on en reparlera.

—           T’es vraiment pas drôle, franchement, un père comme ça, on s’en passerait !

Et des enfants comme ça ?

Je cherche ma fille de presque 17 ans ? Elle bosse ses textes pour son oral de français – seule épreuve encore maintenue en France actuellement, on se demande pourquoi – ? Tu parles…

Est-ce que les profs de français vont leur faire passer des textes, des explications de textes, des tutos, des vidéos, des supports ?

Inch’Allah.

Elle est en maillot de bain dans une chaise longue au soleil, écouteurs vissés sur les oreilles, en train de lire Harry Potter en anglais, c’est déjà ça.

Mon fils de 15 la rejoint sur une serviette, étalée au soleil.

Et voici mon fils de 13 ans qui arrive avec le gouter.

Pendant que ma fille de CP regarde Netflix, que mon épouse dort, que le chien bave devant le gouter et que le voisin nettoie je ne sais quoi au karcher.

La vie.

QLF – PNL

0 0 vote
Article Rating