Des cris proviennent de la chambre des garçons:
– Nooooonnnn!
– Sale batard!
– Prends ca gros fils de pute!
– Le con de ces morts!
– Vas te faire défoncer, sale chien!
– Ta gueule
L’école a la maison?
Non, Fornite.
Le seul moment où les garçons sont reliés à toute leur bande de copain.

Cours de vocabulaire.
Traduisez les différentes expressions ci-dessus en langage courant.
Corrigé:
– Cool, tu viens de réussir un très beau coup!
– Bien joué, je n’y aurais pas pensé!
– Tiens, je te montre ce que je me suis entraîné à faire pendant des jours, pas mal, non?
– Ah ouais, tu m’apprends?
– Respecte-moi.
– Moi je suis un mauvais joueur? J’espère que tu plaisantes?

A quel champ lexical appartiennent ces expressions?
Ado, enfants qui s’amusent, jeunes fous, liberté d’expression, fils de pute.

Encore un fossé générationnel?
Encore la faute des mauvais parents que nous sommes?

Dans le feu de l’action.
J’installe les ordinateurs.
Regarde les devoirs en retard.
Pour mon fils de 15 ans, ça va, il a repérée ce qu’il a rattraper. Une grosse évaluation d’anglais, du SVT et de la géo. Ok.
– Ca va être long, mais je le fais.
Ok
Cool.
Mon fils de 13 ans maintenant.
– Moi, je ferai rien.
– Allez!
– Non.
Et c’est reparti…
Je lui prends sa PS4.
– Je m’en fous.
Je lui prends son téléphone.
Et là, déchaînement de folie d’insultes de colère.
Il tape partout.
On va se retrouver avec les services sociaux à la maison…
– Ca te sert à quoi de me prendre mon téléphone?
– A te faire travailler.
– Je ne travaillerai pas.
– Alors tu n’auras pas ton téléphone.
– Pourquoi?
– Je veux que tu travailles.
– Non. Rends-moi mon téléphone.
– Non.
– Pourquoi?
– Je veux que tu travailles.
– Non.
En boucle pendant de nombreuses interminables minutes…

On a le choix… soit nous décidons de lui rendre son téléphone en lui ordonnant d’aller travailler, et il ira s’enfermer dans sa chambre et s’y mettra ou pas…
Soit on ne cède pas.
Et c’est la guerre totale, il va casser des trucs, fuguer ou sauter par la fenêtre…

Je lui rends son téléphone.
Et on verra…
J’appelle ça appaiser la situation.
D’autres diront que je cède, que je ne suis pas assez persévérant, qu’il gagne, que je ne suis pas assez cadrant, que nous n’avons aucune autorité, que nous sommes nuls.
J’ai dit aucun commentaire.
😉

Bon, à part ça, vraiment drôle d’ambiance ce changement d’heure un dimanche en plein confinement. L’impression de décalage est exacerbée. On perd tous nos repaires. On est tous plus ou moins en vrac. Tous? Pas vraiment. Ma fille de presque 17 ans, qui vient de se lever, il est 15h, est en pleine forme!

 »J’y arriverai pas … »
L’école à distance exacerbe les inégalités sociales et scolaires…
nous lit notre fille de presque 17 ans.

17h30.
– Ca y’est, j’ai fini.
Mon fils de 13 ans.
Ils balance ses devoirs sur la table.
– Ok, cool. Tu les envoies?
– Ah non, faites-le vous vous-même.

Pourvu que ca ne dure pas trop longtemps…

0 0 vote
Article Rating